Éviter et traiter la rhinite allergique

La rhinite allergique, également appelée rhume des foins, est une inflammation qui apparaît quand le système immunitaire réagit à certaines substances causant des allergies telles que la poussière, la moisissure ou le pollen. En effet, le corps imagine que ces substances sont dangereuses et de nombreux symptômes surgissent lorsque cette inflammation se produit, comme un écoulement nasal, une congestion, des éternuements, des démangeaisons, de la toux ou des larmoiements.

 

Les symptômes qui apparaissent lors d’une rhinite allergique sont similaires à ceux qui surviennent lorsque la personne attrape un rhume, mais ceux de la rhinite allergique demeurent durant de longues périodes et n’apparaissent également qu’après une exposition aux allergènes.

 

Les facteurs conduisant à un risque accru de rhinite allergique 

 

Les personnes ayant des antécédents familiaux de réactions allergiques sont plus susceptibles de développer une rhinite allergique, car l’eczéma et l’asthme augmentent le risque d’inflammation. De plus, il existe divers facteurs qui aggravent cette inflammation comme l’exposition à la fumée de cigarette ou aux produits chimiques, mais aussi l’exposition aux températures froides, à l’humidité ou encore au vent, ainsi que l’utilisation de laque, de parfums ou d’eau de Cologne.

 

Prévention de la rhinite allergique

 

Quelques méthodes simples permettent de prévenir l’apparition de rhinite allergique, comme par exemple éviter l’exposition aux substances qui causent des allergies en gardant la maison propre, ne pas fumer et éviter le contact avec la fumée secondaire. 

 

En effet, la fumée de tabac irrite les voies respiratoires, ce qui engendre un terrain propice aux pathologies respiratoires. Une personne souffrant de rhinite allergique doit éviter l’exposition aux substances qui la déclenchent, doit veiller à bien se laver les mains et le visage, mais aussi à renforcer son système immunitaire en ayant une alimentation saine et une activité physique régulière.

 

Traitement de la rhinite allergique

 

La meilleure façon de traiter cette pathologie est d’éviter l’exposition aux responsables de la rhinite allergique. Lorsque les symptômes sont légers, des médicaments en vente libre peuvent être efficaces. 

 

  • Traitement par les médicaments antihistaminiques : ces médicaments aident à soulager les démangeaisons, les éternuements et le nez qui coule.

 

  • Traitement par les médicaments à base de chromoline sodique : ce médicament aide à soulager les symptômes en empêchant le corps de produire de l’histamine.

 

  • Traitement par les leucotriènes : ce médicament traite l’asthme qui se produit en raison de cette maladie et aide à prévenir les composés leucotriènes (des produits chimiques dans le système immunitaire qui provoquent des symptômes allergiques tels qu’une augmentation de la production de mucus).

 

  • Traitement par le bromure d’ipratropium : ce médicament aide à apaiser l’écoulement nasal sévère en empêchant les glandes du nez de produire du mucus.

D’autres traitements existent et contribuent à traiter la rhinite allergique, particulièrement lorsque les médicaments précédents n’aident pas au traitement et lorsque les symptômes qui accompagnent cette inflammation sont graves.

 

L’immunothérapie : quand les médicaments ne parviennent pas à diminuer les symptômes de cette Inflammation ou quand cette inflammation provoque de graves complications, le médecin peut administrer l’immunothérapie. Ce traitement se fait à travers des injections contenant de petites quantités d’allergènes sur une période de trois à cinq ans, afin que le corps s’habitue aux causes qui conduisent aux symptômes.

 

L’immunothérapie sublinguale : ce traitement est une alternative aux injections utilisées en immunothérapie et est réalisé en plaçant des comprimés contenant des allergènes sous la langue.

 

Lavage des sinus : le lavage des sinus au moyen d’une solution saline stérile aide à traiter cette inflammation en apaisant la congestion nasale, en nettoyant le mucus, mais aussi en éliminant les allergènes du nez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *