Médecines alternatives : effet placebo ou réelle efficacité ?

Les médecines alternatives, aussi connues comme les médecines douces ou médecines traditionnelles, sont des pratiques non reconnues par la médecine conventionnelle. 

 

Prônant des méthodes douces comme les massages ou les plantes médicinales, les médecines alternatives possèdent chacune leur propre philosophie et proposent une méthode atypique. L’OMS recense plus de 400 pratiques thérapeutiques s’assimilant à de la médecine douce dont l’acupuncture, l’homéopathie, l’ostéopathie, la sophrologie ou encore la phytothérapie.

 

Même si elles sont souvent décriées et sujettes à de nombreuses controverses, les médecines alternatives font de plus en plus d’adeptes en France. En effet, selon l’ordre des médecins, plus de 40% des Français auraient déjà eu recours à ce type de médecine. Mais qu’en est-il de leur efficacité ? Est-ce que les médecines alternatives apportent de réels résultats ou simplement un effet placebo ?

 

Les médecines douces sont-elles réellement efficaces ? 

Les objectifs de la médecine alternative sont divers. En effet, elles peuvent être utilisées en prévention ou pour soulager certains maux. Il est même fréquent que des personnes atteintes d’une maladie grave aient recours à la médecine douce en complément deleur traitement conventionnel. 

 

Si l’idée d’une médecine douce et non-invasive séduit de plus en plus de Français à la recherche de procédés naturels pour combattre leurs maux, certains restent sceptiques quant à l’efficacité des médecines alternatives. En effet, l’efficacité des médecines traditionnelles ne serait pas cliniquement prouvée, et selon certains professionnels de santé, lorsque les soins naturels fonctionnent, il s’agirait tout simplement d’un effet placebo.

 

La médecine alternative : efficace pour soulager divers maux

Les médecines alternatives ont-elles un réel effet placebo ? On ne pourrait l’affirmer ou le démentir. En effet, la plupart des médecines traditionnelles ont apporté des résultats bénéfiques dans le traitement de certaines pathologies comme les dorsalgies en utilisant l’ostéopathie dans l’apaisement de différentes douleurs, grâce à l’acupuncture ou encore pour combattre l’insomnie grâce à l’hypnose ou encore la phytothérapie.

 

Si certains clament que les résultats surviennent grâce à un conditionnement thérapeutique, insinuant que le cerveau est habitué à aller mieux lorsqu’on prend un médicament ou que l’on reçoit un traitement, il reste également de nombreux témoignages des ressentis des patients ayant eu recours à la médecine alternative. En effet, la médecine douce est souvent sollicitée quand les médecines conventionnelles ont épuisées leurs ressources. Ainsi, dans le cas d’une maladie, elle joue le rôle d’une méthode complémentaire en aide à la thérapie conventionnelle et réglementée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *